prélèvement à la source… tari ?

 

Le gouvernement vient d’être autorisé à repousser à l’année 2019 l’entrée en vigueur du prélèvement fiscal « à la source » qui avait été prévu en 2018, concernant l’impôt sur le revenu.

 

Un rapport sera remis dans les mois à venir au Parlement, pour présenter une nouvelle analyse des conséquences du dispositif initial, tel qu’il avait été envisagé par le gouvernement précédent.

Potentiellement, un  nouveau mécanisme pourrait être proposé.

 

Nous n’avons pas fini de ne pas savoir à quelle sauce fiscale les particuliers contribuables vont être mangés…

 

Maxime GRANGE

Associé

29-08-2017